partez à la découverte du superbe plateau de millevaches lors d'une randonnée en haute-corrèze et imprégnez-vous des paysages magnifiques de cette région préservée de la france.

Découvrez le plateau de Millevaches lors d’une randonnée en Haute-Corrèze

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Découvrez le plateau de Millevaches lors d’une randonnée en Haute-Corrèze

La Haute-Corrèze abrite un endroit préservé et peu fréquenté : le plateau de Millevaches. Avec seulement 13 habitants au km², c’est un véritable havre de paix. Une randonnée à travers cette région vous fera découvrir des paysages magnifiques, entre sapinières et tourbières ancestrales, et vous plongera au cœur d’une lutte silencieuse entre les arbres et la lande.

Le plateau de Millevaches : entre collines et vallons

partez à la découverte du superbe plateau de millevaches lors d'une randonnée en haute-corrèze et imprégnez-vous des paysages magnifiques de cette région préservée de la france.

Le mont Bessous, le point culminant du Limousin avec ses 976 mètres d’altitude, se trouve à seulement 18 minutes en voiture du point de départ de la randonnée. Avant de commencer votre aventure, prenez le temps de monter sur son mirador de 24 mètres de haut pour contempler le plateau de Millevaches dans toute sa splendeur. Vous serez émerveillé par cette étendue de collines et de vallons recouverts de résineux, parsemée çà et là de prairies verdoyantes et de landes empourprées par les bruyères. Au loin, vous apercevrez une ligne grise de sommets lointains se dessiner dans la brume des averses. Vous remarquerez que la toponymie peut parfois être trompeuse, car contrairement à ce que laisse penser son nom, le plateau de Millevaches ne ressemble en rien au plateau classique que l’on trouve dans les manuels de géomorphologie. De même, les vaches annoncées sont souvent absentes, préférant brouter ailleurs.

Le plateau de Millevaches : un château d’eau naturel

Le nom de Millevaches trouve peut-être son origine dans le mot « vacca », une déformation du mot celte « batz » signifiant la source. Avec près de 1800 mm de précipitations par an, le plateau est un véritable château d’eau naturel. C’est ici que naissent des rivières de renom comme la Creuse, la Vienne, la Vézère et la Corrèze. Certains prétendent même que le nom de Millevaches vient du terme « mille sources ». Une autre théorie évoque le mot « melo », qui signifie « lieu élevé » en gaulois, associé à l’adjectif latin « vacua » signifiant « vide ». Cela correspond parfaitement à l’étendue presque déserte que vous explorerez lors de cette randonnée.

Lire cet article  Mont Saint-Michel vu du ciel : Une expérience inoubliable en avion, ULM ou hélicoptère à vous de choisir

La randonnée en pratique : autour de la tourbière du Longeyroux

La randonnée que nous vous proposons vous permettra de découvrir la tourbière du Longeyroux, un site protégé de 255 hectares sur le plateau de Millevaches. Cette randonnée de niveau moyen s’étend sur 17 kilomètres et dure environ 5 heures. Le dénivelé positif est de 300 mètres, avec autant de dénivelé négatif. Le balisage est de couleur bleue et les coordonnées GPS du point de départ sont 45.63275 / 2.03956. Vous pouvez vous procurer la carte IGN n°2232SB – Bugeat – Peyrelevade pour vous guider.

Le départ se fait depuis le parking de l’église de Saint-Merd-les-Oussines, situé à 108 kilomètres au nord-est de Brive-la-Gaillarde, en empruntant l’autoroute A20 puis l’A89 avant de prendre la D36. Le circuit de randonnée portant le numéro 11 du TopoGuide du Parc naturel régional de Millevaches en Limousin… à pied vous guidera tout au long du parcours.

Les étapes de la randonnée

Pendant votre randonnée, vous passerez par plusieurs étapes marquantes. La première étape vous mènera aux ruines gallo-romaines des Cars, situées à l’entrée du village de Rioux. Ces vestiges datant du IIe siècle après J.-C. vous plongeront dans l’histoire de cette époque. Vous pourrez admirer les vestiges d’une villa romaine, avec sa galerie couverte, sa piscine chauffée et sa salle de réception donnant sur un étang artificiel. Les mausolées du IIe siècle rappelleront également le faste et le panache avec lesquels les Romains honoraient leurs morts.

La deuxième étape vous conduira aux tourbières du Longeyroux. En passant par le hameau de Celle, vous longerez une vaste étendue sans arbres, éclairée par la présence des bruyères callunes. Cette tourbière s’est formée il y a environ 7000 ans lors des défrichements des collines. Aujourd’hui, il est essentiel de préserver ce biotope précieux. Vous pourrez observer des espèces spécifiques comme le lézard vivipare et la pie-grièche grise. Les brebis présentes sur le site contribuent également à maintenir le milieu ouvert en pâturant de juin à septembre. Avant de terminer votre randonnée, vous pourrez emprunter le Sentier des Linaigrettes, un court sentier pédagogique d’un kilomètre qui vous permettra de découvrir ce milieu si particulier.

Lire cet article  Découvrez les incontournables de la Corse-du-Sud : 19 activités à ne pas manquer

Carnet de route

Si vous souhaitez prolonger votre séjour et explorer davantage la région, voici quelques suggestions d’hébergements et d’activités :

Où dormir :

  • Le Moulin des Farges : Cette charmante chambre d’hôtes, située dans un vieux moulin du XIXe siècle près du Mont Bessou, est un point de départ idéal pour explorer le plateau de Millevaches. Les chambres doubles sont décorées dans un style britannique et sont disponibles à partir de 87 € la nuit, petit déjeuner inclus. Pour plus d’informations, contactez le 05 55 46 06 48 ou visitez le site web de l’établissement.
  • Hôtel-Restaurant Les Voyageurs : Cet hôtel 3 étoiles, situé sur la place centrale du village de Tarnac, offre un hébergement de qualité dans un cadre champêtre. Les chambres commencent à 71 € la nuit et le petit déjeuner est proposé à 9 €. Le restaurant propose une cuisine de terroir savoureuse. Pour plus d’informations, contactez le 05 55 95 53 12 ou visitez le site web de l’établissement.

Activités dans la région :

  • Ruines gallo-romaines des Cars : À 4 km au sud de Saint-Merd-les-Oussines, vous pourrez visiter les vestiges d’une villa et de mausolées gallo-romains datant du IIe siècle. Le site est accessible gratuitement toute l’année, et des visites guidées gratuites sont proposées du 1er juillet au 30 août. Pour plus d’informations, contactez le 05 55 95 19 15 ou visitez le site web du site.
  • La Maison du Parc naturel régional de Millevaches : Située à Millevaches, cette ancienne ferme typiquement limousine est aménagée en espace d’exposition pour découvrir le patrimoine local et comprend des aménagements extérieurs permettant de mieux comprendre le paysage. Pour plus d’informations, contactez le 05 55 96 97 00.
  • Le village fantôme de Clédat : À 30 minutes au sud du point de départ de la randonnée, vous pourrez visiter les ruines restaurées de Clédat, un village dont les origines remontent au XIIe siècle. Ce site, désormais la propriété de l’ONF, offre un aperçu de l’histoire d’une région autrefois habitée. Des visites guidées sont disponibles sur demande. Pour plus d’informations, contactez le 05 55 72 36 81.
Lire cet article  Découvrez le Mont-Saint-Michel : Préparer sa visite éviter la foule, explorer les trésors cachés et savourer une expérience authentique

Pour obtenir plus d’informations sur la randonnée en Haute-Corrèze et sur les différentes activités proposées dans la région, vous pouvez contacter la FFRandonnée de la Corrèze au 05 55 26 91 90 ou visiter le site web de l’organisme. Vous pouvez également consulter le site tourismecorreze.com pour plus de renseignements.

EricLabiche
EricLabiche

EricLabiche

Bonjour, je m'appelle Eric et j'ai 41 ans. Je suis un passionné de voyages et j'aime découvrir de nouvelles cultures et de nouveaux paysages. Sur ce site, je partagerai mes aventures, mes conseils de voyage et mes expériences pour inspirer d'autres voyageurs.